Nous sommes le:17/01/2019/06:34:26
Friday, 11 January 2019 00:00

Changement à la tête de l’état major: Ce n’est pas là la solution

Written by 
Rate this item
(0 votes)
Chères toutes et tous, une info annonçait, le limogeage du chef d’état major général des forces armées (CEMGA) nationales, le récemment promu Général de Brigade en vue de l’occupation de ce poste dont il vient d’être éconduit, et son remplacement par le Colonel Major Moïse Minoungou, à cet effet donc élevé au grade d’officier Général de brigade des forces armées du Burkina Faso. Félicitations au nouveau promu, et courage à lui dans ses nouvelles responsabilités où, disons les choses clairement, il n’y servira exclusivement que de faire valoir, de souffre-douleur de nos boys pour toutes les fois où il échouera à faire gérer les choses militaires conséquemment. Le pouvoir MPP, dans sa fuite en avant encore une fois, a sciemment choisi de soigner superficiellement la plaie en appliquant un pansement, là où le bon sens naturel des choses commande que l’on s’attaque à la racine du mal. Ainsi donc, et je vous prends tous ici, bonnes gens, à témoins: Le nouveau CEMGA, comme son prédécesseur immédiat, échouera à atteindre les objectifs à lui assignés dans ses nouvelles fonctions! Ce, non pas parce qu’il soit incompétent, mais tout simplement parce que le problème à régler dépasse ses seules compétences et fonctions! en effet, nous sommes ici en présence d’un problème d’ordre structurel, qu’une solution conjoncturelle, même la meilleure du monde, ne pourra régler! la solution à ce mal est sue de tous, et requiert tout simplement du pouvoir MPP qu’il sorte de ses ouillères pour agir avec responsabilités en: Procédant à la réconciliation de tous avec tous au Burkina Faso; chose qui passe nécessairement par le recours indispensable à nos deux généraux sous poursuites judiciaires depuis trois ans, ainsi que les éléments de l’ex-RSP, dans la dynamique de fonctionnement normal de notre armée, pour que chacun apporte du sien dans la ardue mission de sécurisation de notre pays et de ses populations! Sinon: même le meilleur soldat du monde, échouera avec fracas dans cette mission pour notre pays! Et ce constat, vaut aussi pour le gouvernement dont il est fait cas du renouvellement! Ne nous leurrons pas: même le meilleur Exécutif de la planète, bien qu’il est indéniable que l’équipe gouvernementale du pouvoir MPP est à 90% composée de pas vraiment au top (serial jouisseurs de la life qu’ils sont surtout), échouerait dans sa mission ultime dans les conditions qui sont celles du Burkina Faso post-octobre 2014! Il faut donc se le tenir pour dit! ENFIN, le pouvoir MPP demeure libre de continuer de se chatouiller pour rire; ça n’amuse exclusivement que lui aujourd’hui; parce que, ce n’est qu’un secret de polichinelle au Burkina Faso: L’heure est grave, qui impose que la grande récréation de depuis fin octobre 2014, cesse! TRÊVE DE « RÉCRÉATRALES », pour faire un clin d’œil au grand frère Étienne_Minoungou. Mahamoudou Soulama source NetAfrique
Read 13 times Last modified on Friday, 11 January 2019 11:34
Login to post comments
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…